Essais / Hors collections


Georges Didi-Huberman

L’Étoilement

Conversation avec Hantaï


1998
Série Fable du lieu , 128 pages, 18 illustrations in-texte
ISBN : 9782707316301
13.80 €


Simon Hantaï est un peintre majeur qui, depuis quinze ans, a pris la décision du silence et de l’absence. Il s’est retiré du “ monde de l’art ”, n’a plus exposé. On a dit qu’il avait définitivement cessé de peindre.
Ce petit livre est le récit de la rupture du silence. Il paraît au moment où l’artiste expose son travail pour la première fois depuis cette décision de retrait. Hantaï parle – un peu comme dans la Conversation avec Cézanne, d’Émile Bernard –, révèle son travail actuel, revient sur le passé, énonce ses décisions picturales. Un philosophe l’écoute, debout dans l’espace de l’atelier. Rentré chez lui, il tente de se remémorer, prend des notes et voit des motifs se former. Parmi eux, bien sûr, toiles, rentoilages (tableaux qui changent de découpe et de support), étoilements – ces motifs en étoile qui apparaissent à chaque nœud que défait Hantaï dans son travail de peintre.

* Simon Hantai est né en 1922 près de Budapest. Il s’est installé à Paris en 1949. Proche des surréalistes, il a été l’ami d’André Breton.

‑‑‑‑‑ Table des matières ‑‑‑‑‑


Bâillon : le refus de communiquer, la réserve comme ressource
Camisole : l’« impossible » selon Hantaï n’est ni clinique ni métaphysique, mais critique et heuristique
Duite : le travail du présent réminiscent
Filet : l’espace-piège, ou le pan. Quand la toile cesse d’être un écran de projection
Maille : nœud, ouverture, aveuglement. Par recouvrements, par érasements. La leçon de Pollock et celle de Duchamp. Textures et textes
Tablier : le pliage comme destin, relève et retour. Le tablier maternel et l’horizon anthropologique
Envers : l’éloge du « teintre ». L’envers des choses, ou l’inséparable contraire. Devant et dedans, mur et manteau
Poche : « enverser » la peinture, par le bas. La toile comme matériau, champ de fouille, poche d’accouchement
Charpie : la toile comme lieu de tension et machine broyer. Vue aveugle, contact à distance. Le rythme comme méthode
Treillis : du pliage au tableau. Claire-voie, et non grille. Le métrique et l’aléatoire
Onde : espacement, forme et fond. « Les blancs assument l’importance. » Mouler des ondes, moduler des empreintes. Regard flottant et aura
Étoile : où l’extension se fait intensité, où l’étalement se fait étoilement. Enkyster un temps, accoucher d’un espace
Faille : entailler des toiles. Quand les lignes de faille sont des lignes de force. Points de contact et travail de coupe
Serpillière : réduire n’est pas purifier. Epreintes et laissées. Enterrer, exhumer. « L’impureté est la vraie situation »
Corporal : le nœud de l’incarnation. Lieux d’entrailles et lieux d’entailles
Linceul : étiolement, entoilement, étoilement.

ISBN
PDF : 9782707327178
ePub : 9782707327161

Prix : 9.99 €

En savoir plus

 




Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année