Romans


Tony Duvert

Le Bon sexe illustré


1974
160 pages. Pas disponible
ISBN : 9782707300034
15.00 €


« Le Bon sexe illustré exprime des opinions malveillantes sur la famille, le mariage, les bébés, le pouvoir des parents, les bonnes mœurs, la société de profit, l’idéologie épicière qui réglemente les plaisirs tolérés et les jouissances interdites – le tout en analysant cette “ éducation sexuelle ” anti-sexuelle, puritaine et nataliste qu’on vient de mettre au point à l’usage des mineurs.
Il faut reconnaître aux mineurs, enfants et adolescents, le droit de faire l’amour. De le faire, et non d’écouter les adultes en parler. Ce n’est pas une simple nécessité de liberté et de justice : c’est le seul remède possible aux fléaux de l’Ordre sexuel, que cette “ éducation ” essaie de camoufler en endoctrinant les victimes
Les victimes ? Enfants, adolescents, mais nous aussi, nous tous, le présent et l’avenir de notre société. Ce sont ses répressions, ses peurs, ses prisons, ses interdits, ses abus les plus catastrophiques que l’“ éducation sexuelle ” enseignera et éternisera. Car, en France, on l’a seulement inventée pour que l’ordre règne encore mieux demain qu’aujourd’hui. »

Roland Jaccard (Le Monde, 1974)

« Tony Duvert, mauvais esprit, subversif, marginal et lucide, dans Le Bon sexe illustré s’amuse et nous amuse tout à la fois en démontant un manuel d’éducation sexuelle, apparemment libéral et progressiste (il s’agit de l’Encyclopédie Hachette), en fait inspiré d’idéologie nataliste et répressive. La démonstration ne manque pas de piquant et, comme Tony Duvert a un flair particulier pour “ lever ” les présupposés moraux – et une manière bien à lui de les mettre en pièces –, on ne s’ennuie pas en sa compagnie. »

Dominique Rolin (Le Point, 1974)

« On entend d’ici le tollé d’indignation que ne peut manquer de soulever ce livre païen d’une drôlerie monumentale. Et pourquoi rit-on d’un bout à l’autre ? Parce que Duvert écartant les adultes dont il hait l’hypocrisie castratrice, s’adresse en réalité aux enfants, aux jeunes gens qu’il estime frustrés. Au moyen d’un langage tout à fait limpide, tranché par l’humour et la férocité, il construit sans le vouloir une manière de roman à thèse dont il serait le jeune héros passe-partout. »

Isabelle (Charlie Hebdo, 1974)

« Tony Duvert, qui écrit d’une façon rapide, agréable et souvent marrante, s’est payé chez Hachette le nec plus ultra de l’information en la matière : l’Encyclopédie de la vie sexuelle écrite par force docteurs, doctoresses, sociologues, psychothérapeutes, toutes personnes sexuellement épanouies comme on sait. Ça ne lui a pas plu.
Et il nous explique, Duvert, quelle idéologie il y a trouvé dans l’Encyclopédie. Celle qu’on va gentiment inculquer à nos gamins à l’école encore mieux que ce n’était fait à la maison jusqu’à présent. »

Dominique Fernandez (L’Express, 1974)

« Le pamphlet de Tony Duvert, petite merveille de verve et d’humour. »

Jean-François Josselin (Le Nouvel Observateur, 1974)

« Le livre de Tony Duvert n’est pas que drôle (follement) et corrosif (diaboliquement), il est important : sous les apparences progressistes des éducateurs, il déjoue un à un les pièges du conformisme et, ce qui est plus grave, le subtil bourrage de crâne de l’Ordre sexuel. Pamphlet généreux enfin, Le Bon Sexe illustré anéantit les notions répressives du vice et de la vertu. Plutôt que de condamner comme perverses les pratiques érotomanes ou les particularités sexuelles, il en cherche les causes psychiques mais aussi, mais surtout, sociales. Et il ne s’agit pas ici de pitié bourgeoise mais d’intelligence, d’un goût pour le bonheur et pour la liberté. »

 




Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année