« Double »


Éric Chevillard

Oreille rouge 


2007
160 p.
ISBN : 9782707320094
7.00 €
* Première publication aux Éditions de Minuit en 2005.


Cet écrivain aime sa chambre, sa table, sa chaise, dans la pénombre : on l'envoie en Afrique où sont les lions, dans le soleil. Que va-t-il chercher là-bas ? Un grand poème, dit-il. Ou ne serait-ce pas plutôt l'inévitable récit de voyage que tant d'autres avant lui ont rapporté ? On l'a lu déjà, et relu. L'auteur va prétendre que des indigènes l'ont sacré roi de leur village. Il aura percé à jour les secrets des marabouts et appris de la bouche d'un griot vieux comme les pierres quelque interminable légende avec métamorphoses. Le pire est à craindre. Par bonheur, l'aventure tourne court. L'hippopotame se cache. L'Afrique curieusement ne semble guère fascinée par le courageux voyageur. En revanche, celui-ci prend des couleurs : est-ce le soleil ou la honte ? Nous l'appellerons Oreille rouge.

ISBN
PDF : 9782707325198
ePub : 9782707325181

Prix : 6.99 €

En savoir plus

Michel Abescat, Télérama

Sans doute y en a-t-il parmi vous qui ne connaissent pas encore Eric Chevillard. Qui n’ont lu aucun de ses treize romans, ni Palafox, ni Le Caoutchouc décidément, ni Au plafond. Qui n’ont jamais goûté la poésie qui court en clandestine à travers sa prose, ni savouré la folie douce de son inspiration. Qui ne se sont jamais laissé emporter par sa fantaisie ou le mouvement irrésistible de ses mécaniques imaginaires et métaphoriques. Sans doute y en a-t-il parmi vous qui ne connaissent pas encore son intelligence aiguë de la vacuité du monde, son ironie désespérée, la déflagration de son humour. A tous ceux-là, on voudrait faire une suggestion, en confidence : lisez le dernier Chevillard, qui vient de paraître chez Minuit. Il s’appelle Oreille rouge et met en scène un écrivain plutôt casanier, parti en résidence dans un village du Mali, soigneusement muni d’un petit carnet de moleskine noire avec un élastique.
Après avoir minutieusement démonté l’édition savante (L’Œuvre posthume de Thomas Pilaster), le roman d’aventures (Les Absences du capitaine Cook), l’autobiographie (Du hérisson) ou le conte (Le Vaillant petit tailleur), Chevillard s’attaque cette fois à la littérature de voyage. Et c’est un festival. Son héros hésite, joue avec la tentation de l’Afrique, parade en baroudeur, rêve du grand poème qui contiendra le continent tout entier, court après l’hippopotame qui ne cesse de se dérober…
L’auteur met ses pas dans les siens, épingle chacune de ses postures, pointe nos vanités, invente des proverbes, imagine des contes africains, disserte sur les mœurs de l’hippopotame. Pour mettre la littérature et le monde à l’épreuve. C’est du pur Chevillard. Une voie royale pour plonger tout habillé dans la magie d’une des œuvres les plus singulières de la littérature française contemporaine.

 




Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année