François Roustang



© photo : Carlos Freire

François Roustang (1923 - 2016). Des études de philosophie, de théologie et de psychopathologie, le conduisent à la psychanalyse. Membre de L'Ecole freudienne de Paris.

Bibliographie (extrait) :
* Un destin si funeste (Minuit, 1977 et Petite bibliothèque Payot, 2009).
* … Elle ne le lâche plus (Minuit, 1981 et Petite bibliothèque Payot, 2009).
* Le Bal masqué de Giacomo Casanova. 1725-1798 (Minuit, 1985 et Petite bibliothèque Payot, 2009).
* Lacan. De l'équivoque à l’impasse (Minuit, 1986 et Petite bibliothèque Payot, 2009).
* Influence (Minuit, 1991).
* Qu’est-ce que l’hypnose ? (Minuit, 1994 et  Reprise, 2003).
* Comment faire rire un paranoïaque ? (Odile Jacob, 1996 et Poches Odile Jacob, 2010).
* La Fin de la plainte (Odile Jacob, 2000 et  Poches Odile Jacob  n°62, 2001).
* Le Thérapeute et son patient. Entretiens avec Pierre Babin (L’Aube, 2003).
* Il suffit d’un geste (Odile Jacob, 2003 et  Poches Odile Jacob  n°149, 2004).
* Savoir attendre. Pour que la vie change (Odile Jacob, 2006 et Poches Odile Jacob, 2008).
* Feuilles oubliées, feuilles retrouvées (Payot, 2009).
* Le Secret de Socrate pour changer la vie (Odile Jacob, 2009).
* Jamais contre, d'abord. La présence d'un corps (Odile JAcob, 2015).


Traduction :
* Georg Wilhelm Friedrich Hegel, Le Magnétisme animal. Naissance de l’hypnose, traduit de l’allemand (Presses universitaires de France,  Quadrige, 2005).