Jean-Marie Apostolidès



Jean-Marie Apostolides (1943). Docteur ès lettres, il a enseigné aux universités de Tours, Montréal, Stanford et Harvard. Essayiste, metteur en scène de théâtre et auteur dramatique.

Bibliographie (extrait) :
* Le Roi-machine. Spectacle et politique au temps de Louis XIV (Minuit, 1981).
* La Nauf des fous, théâtre (Albin Michel, 1982).
* Les Métamorphoses de Tintin (Seghers, 1984 ; Flammarion, "Champs", 2006).
* Le Prince sacrifié. Théâtre et politique au temps de Louis XIV (Minuit, 1985).
* L'Affaire Unabomber (Le Rocher, 1996).
* Les Tombeaux de Guy Debord, précédé de Guy-Ernest en jeune libertin (Exils, 1999 ; Flammarion, « Champs » n°711, 2006).
* L"Audience, roman (Exils, 2001).
* Héroïsme et victimisation. Une histoire de la sensibilité (Exils, 2003).
* Tintin et le mythe du surenfant (Moulinsart, 2003).
* L'Archipel Tintin, collectif (Les Impressions nouvelles, 2004).
* Cyrano qui fut tout et qui ne fut rien (Les Impressions nouvelles, 2006).
* Il faut constuire l'hacienda (Les Impressions nouvelles, 2006).
* Ivan Chtcheglov, profil perdu, avec Boris Donné (Allia, 2006).
* Dans la peau de Tintin (Les Impressions nouvelles, 2010).
* Konoshiko, illustrations de L. Giard (Les Impressions nouvelles, 2012).
* Trois solitudes (L'Harmatan, 2012).
* Lettre à Hergé (Les Impressions nouvelles, 2013).
* Debord, le naufrageur (Flammarion, 2015).